Aujourd'hui deux choses à déclarer, tout d'abord Marino Charvet et moi même avons le plaisir de vous faire part de la naissance du vidéo blog, qui n'a à ce jour ni nom, ni thème, et ni valeur aucune.


Comme je le disais plus haut, aujourd'hui trois choses à déclarer, la première ayant été déclamé,  je passe à la 2nde.


J'observais ma cigarette au préalablement jetée par terre par mes soints, se consumer. Je me disais, qu'elle classe, quel punch. Cette cigarette se déployait comme un fée décédée. Puis un enculé a marché dessus, ce qui l'a éteinte, et j'ai pas pu observer encore, mais t'façons mon BUS arrivait.


Cet après-midi, j'ai rencontré deux gros (obèses même) l'une vendait des marrons devant le jardin du Luxembourg et tout le monde avait l'air de la connaître. Alors une foule de gens lui jetait des cacahuètes, ce qui faisait rire les plus jeunes d'entre nous.
Le deuxième gros, quand lui, était beaucoup moins rigolo. Car quand le RER B est bondé, la dernière chose que l'on voudrais c'est qu'un GROS PORC se colle a vous, déversant ainsi ses odeurs sudoripares allégrement sous vos narines, qui crient à l'aide en se refermants inexorablement.


Voilà c'était ma journée